Close
Logo 2MAG Footer Whight

Services

Contact

News

Connectons-nous

Le design thinking, une véritable approche à adopter !

Le design thinking

Introduction

Pratiqué par tous les grands innovateurs de la littérature, des sciences ou encore des affaires. Le Design Thinking n’est pas exclusivement une propriété des designers. C’est une approche centrée sur l’humain pour résoudre des problèmes de manière créative et innovante. De plus, le Design Thinking est un processus itératif qui a pour but de comprendre l’utilisateur. Il permet de remettre en question les hypothèses et de redéfinir les problèmes dans le but d’identifier des stratégies. Des solutions alternatives qui pourraient ne pas apparaître instantanément avec notre niveau de compréhension initial sont au rendez vous.

Le design thinking

Les phases du Design Thinking

Il existe de nombreuses variantes du processus de Design Thinking actuellement utilisées. Elles comportent de trois à sept étapes. Cependant, toutes les variantes du Design Thinking sont très similaires. Toutes les variantes du Design Thinking incarnent les mêmes principes, qui ont été décrits pour la première fois par le lauréat du prix Nobel Herbert Simon dans The Sciences of the Artificial en 1969. Dans cet article, nous nous concentrerons sur le modèle en cinq phases proposé par le Hasso-Plattner Institute of Design de Stanford, également connu sous le nom de d.school.

Les cinq phases , selon d.school, sont les suivantes:

  • L’empathie : La première étape du processus de Design Thinking consiste à acquérir une compréhension empathique du problème que vous essayez de résoudre. C’est à travers l’observation et l’engagement auprès des personnes afin de comprendre leurs motivations et leurs expériences.
  • La définition du problème : Au cours de l’étape « définir », vous rassemblez les informations que vous avez créées et collectées pendant l’étape « empathie ». C’est là que vous analysez vos observations et les synthétisez. De façon de définir les problèmes fondamentaux que vous et votre équipe avez identifiés jusqu’à présent. Vous devez chercher à définir le problème comme un énoncé du problème d’une manière centrée sur l’humain.
  • Idée : Au cours de cette troisième étape du processus de Design Thinking, les concepteurs sont prêts à commencer à générer des idées. Grâce aux différentes informations collectées, vous et les membres de votre équipe êtes en mesure de commencer à «sortir des sentiers battus». Façon d’identifier de nouvelles solutions à l’énoncé du problème que vous avez créé. Vous pouvez par la suite commencer à rechercher d’autres moyens de visualiser le problème.
  • Prototype : L’équipe de conception est désormais en mesure de produire un certain nombre de versions peu coûteuses. En plus, réduites du produit ou de fonctionnalités spécifiques trouvées dans le produit. Cela, afin de pouvoir étudier les solutions aux problèmes générés lors de l’étape précédente.
  • Test : Les concepteurs ou évaluateurs testent rigoureusement le produit complet. Ils utilisent les meilleures solutions identifiées lors de la phase de prototypage.

C’est la dernière étape du modèle, mais dans un processus itératif, les résultats générés lors de la phase de test sont souvent utilisés pour redéfinir un ou plusieurs problèmes. Un moyen d’éclairer la compréhension des utilisateurs, les conditions d’utilisation, la façon dont les gens pensent, se comportent, ressentent et font preuve d’empathie.

Enfin…

Il est important de noter que les cinq phases ne sont pas toujours séquentielles. Elles ne doivent suivre aucun ordre spécifique et peuvent souvent se produire en parallèle et se répéter de manière itérative. Compte tenu de cela, vous ne devez pas comprendre les phases comme un processus hiérarchique ou étape par étape. Mais faut le voir plutôt comme un aperçu des modes qui contribuent à un projet innovant.

HIBA LAKBIR, Brand content manager

Post a Comment