Get In Touch
541 Melville Ave, Palo Alto, CA 94301,
ask@ohio.colabr.io
Ph: +1.831.705.5448
Work Inquiries
work@ohio.colabr.io
Ph: +1.831.306.6725

TikTok : obligé à se faire racheter par Trump

En 2020, Donald Trump menaçait de bannir aux États-Unis l’une des applications les plus tendances : TikTok. Après de nombreux scénarios, le gouvernement américain a décidé d’accorder une seconde chance à l’application chinoise. À condition qu’elle soit rachetée par certaines entreprises américaines.

Avant, Microsoft et Oracle se bataillaient le rachat. A la fin, c’est Oracle qui a fini par prendre le dessus. Beaucoup de temps est passé mais le PDG de Microsoft, est revenu sur cet incroyable épisode lors de la Code Conférence.

Microsoft était à deux doigts de racheter TikTok

Le dirigeant affirme que c’est la plus étrange décision sur laquelle il a pensé faire. Et contrairement à ce qu’on a pu croire l’année précédente, c’est bien sûr TikTok qui s’est apparenté du géant américain. L’application pékinoise cherchait un partenaire aux États-Unis pour l’aider sur ces “problèmes de sécurité”.

La société chinoise a su séduire le géant américain. Satya Nadella trouvait que l’application pouvait leur correspondre en tout point. En effet, TikTok est un service communautaire basé dans un Cloud qui utilise fortement l’intelligence artificielle. Ce qui fait que toutes les caractéristiques qui intéressent Microsoft sont réunis en une seule application. C’est Séduisant

En contrepartie, Microsoft était le partenaire parfait pour TikTok vu les investissements du géant américain dans les réseaux sociaux, notamment en termes de modération de contenu et de sécurité des enfants. En s’association, l’application chinoise espérait pouvoir calmer Donald Trump et ses mesures à venir.

Décidément, le gouvernement américain, qui avait alors pris certaines mesures, a fini par tout abandonner. Donald Trump n’est plus président et c’est désormais Joe Biden son concurrent aux élections qui l’a remplacé. Le président des États-Unis actuel a annulé totalement ce bannissement cette année, ce qui n’oblige pas TikTok à vendre ses activités à Oracle.

Satya Nadella a révélé que si cette offre de rachat venait à reprendre le dessus, il la baisserait. “À ce stade, je suis content de ce que j’ai” a-t-il affirmé.

Source: Zakaria RESSOUANY

Author avatar
2MAG
https://2magency.com

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience.